La méditation chez l'enfant

122 Vues 0 Liked

1. A l’écoute de son corps …

Les enfants ont beaucoup d’émotions, il est important de les écouter.
Le corps parle et si l’enfant ne sait pas l’écouter, il aura du mal à savoir quoi en faire.
Trop de colère, trop de joie, trop de tristesse, trop d’énervement, trop d'excitation.

Dans le corps de notre enfant renferment de nombreuses émotions.

2. Les études à ce propos ...

Une étude scientifique a été réalisé par les chercheurs de l’université de Tulane aux états Unis.

Cette étude montre que les élèves d’un naturel anxieux et stressé sont plus calmes et surtout apaisés en pratiquant la méditation. 

Les chercheurs ont remarqué que leur relation social et affective s’était améliorée.

Il est important que la pratique se fasse tous les jours pour qu’elle soit efficace.


jeune fille pratique la médation


3. L’école et la méditation ...

La Rochelle est la première ville à offrir un programme d’initiation à la méditation.

La journée commence en méditant en pleine conscience, avec des exercices de relaxations et de respirations et ce pendant 8 semaines.

Les enfants ont l’esprit plus clair et savent mieux planifier les choses dans la journée et se concentrer. 

Les enfants ont beaucoup aimé cette expérience.

  • Meilleure concentration
  • Mieux appréhender le stress et les peurs.
  • Se recentrer en cas de tempête intérieure.
  • Se calmer et de réfléchir.
  • Influe sur l’humeur.
  • Prendre du recul.
  • Permets de développer leur créativité.
  • Favorise l’endormissement.
  • Quand l’enfant est à l’écoute de son corps et de son émotion alors l’émotion passe.
  • Les enfants intériorisent et apprennent à savoir ce qui se passe dans leur corps.
  • Cela permet à l’enfant de mieux prendre soin de son monde intérieur, pour mieux se connaître.

Ils prennent conscience que s’ils veulent réussir dans le monde extérieur, ils doivent être familiarisés avec leur monde intérieur.

Lorsque l’on médite, l'énergie circule plus facilement dans le corps ce qui permet d’apaiser le système nerveux et la pression artérielle. 

L’enfant est à l’écoute de son corps et cela l’aide a être a l’écoute des autres.

4. Dans la pratique …

Il suffit de pratiquer seulement 10 minutes par jour.


La pratique peut s'effectuer dès la classe de grandes sections en débutant par de courtes séances.

Plus les enfants grandiront plus vous pourrez allonger les séances.

La pratique doit se faire dans une pièce au calme avec peu de lumière et sur un tapis ou sur la moquette dans des vêtements confortables.

5. Quelques exercices :

5.1 Premier exerce

2 minutes le matin : la météo intérieure.

Quel temps fait-il à l’intérieur de moi ? Comment je me sens ? Que se passe t-il à l’intérieur de moi ? Quelle émotion je ressens ?

5.2. Deuxième exercice :

5 min pour se sentir vivant, la fourmi :

Racontez à votre enfant l’histoire de la fourmi qui grimpe sur son corps. 

Elle est sur les cheveux, les cheveux bougent puis elle est sur le nez, puis sur la bouche, c’est humide...
Que ressent cette fourmi sur son corps ?

5.2.3. Troisième exercice :

5 min comme une grenouille :

L’enfant est en tailleur et écoute sa respiration ...


jeune fille pratique la méditation


Des enfants qui méditent feront peut-être des adultes plus heureux.

Vous aimerez aussi : 

- Le matériel Montessori pour le développement de l'enfant. 

- Violences éducatives et conséquences neurologique. 

Laissez un commentaire

Log in to post comments