Méthode DME pour favoriser l'autonomie du bébé

456 Vues 0 Liked

La DME est une nouvelle approche qui favorise l’autonomie de bébé dans son développement. Basée essentiellement sur l’orientation de bébé vers une complète autonomie en matière d’alimentation, ce concept connait un franc succès auprès de nombreux parents, majoritairement jeunes. Néanmoins, elle reste peu connue de la plupart, faute d’études qui en soutiennent les avantages. Pour autant, la DME mérite l’attention de tous les parents qui entament la phase de diversification alimentaire de leur enfant.

Qu'est ce que la méthode DME ?

La DME ou Diversification Menée par l’Enfant, est un principe nouveau qui consiste à faire découvrir à l’enfant une façon saine, solide et agréable de découvrir la diversification alimentaire. Recommandée par les spécialistes à partir de l’âge de 6 mois, cette méthode convient particulièrement aux bébés qui commencent à se tenir assis avec appui, ou calé dans une chaise haute. 

Concrètement, la DME consiste à sortir du chemin battu des purées de légumes et compotes de fruits, pour introduire une alimentation plus solide malgré l’âge de bébé. Bien évidemment, bébé continuera de boire son lait quotidiennement, selon les indications du pédiatre. Mais en complément, il choisira lui-même les autres aliments qu’il souhaite manger, et à son propre rythme. Pour cela, pastèque, asperge, brocoli, pâtes, poire, fromage, artichaut, potiron, bœuf haché, haricot, couscous ou encore aubergine, seront soigneusement découpés de la même taille que son poing fermé, dans une texture ni trop molle ni trop dure.

Un apprentissage qui paie sur le temps

L’idée, c’est d’aider bébé à prendre conscience de ce qu’il ramène à sa bouche, et de développer son autonomie. Bien sûr, il en mettra partout, de sa petite table jusqu’au sol. L’apprentissage risque également de durer assez longtemps. Mais au final, bébé passe l’étape de la diversification alimentaire avec joie. Il évite également tout risque de troubles alimentaires à l’âge adulte puisqu’il aura goûté à tout assez tôt.

Initier l’enfant au goût et textures

Présenter à l’enfant les aliments tels qu’ils sont réellement, c’est lui permettre de familiariser rapidement avec pour en distinguer les goûts. C’est une méthode particulièrement efficace pour distinguer un peu plus tôt les préférences culinaires d’un enfant. Au lieu de manger des purées très souvent préparées à base d’un mélange de légumes diversifiés, l’enfant prend le temps de goûter un à un les aliments. Son palet s’amuse également à tester les différentes textures des aliments (lisse, croquant, fondant ou granuleux). 

Favoriser le lâcher-prise sur les quantités

Laisser un bébé de 6 mois décider tout seul de ce qu’il va manger à chaque repas, c’est assez risqué, dirait-on. Bien évidemment, il va manger des quantités plus petites qu’un bébé gavé aux purées et compotes. Mais ils combleront le manque en buvant plus de lait. De plus, il faut juste environ deux à trois mois pour que bébé s’habitue à cette méthode d’alimentation et finisse par manger à sa faim. Le plus important, c’est de proposer à bébé une très grande variété d’aliments à chaque repas. En favorisant le lâcher-prise sur les quantités, les parents apprennent à faire confiance à bébé pour finalement gagner du temps par la suite.

Les précautions à prendre pour mettre en place la méthode DME

Dans un premier temps, bébé sera certainement étonné d’avoir un « gros » morceau dans la bouche. Il va spontanément en garder la moitié à l’intérieur et l’autre moitié à l’extérieur. Vous pourrez retirer le petit bout qui dépasse sans le gronder.

Les petits morceaux comme les grains de maïs ou raisins, ainsi que tous les morceaux durs et petits sont à éviter.

Et le plus important, c’est de toujours rester à côté de bébé pour le rassurer et éviter qu’il ne s’étouffe ou ne rejette les aliments.

Posted in: La motricité

Laissez un commentaire

Log in to post comments