Le portage et les différents modes de garde d'enfants

433 Vues 0 Liked

Après le congé maternité ou congé parental, les parents doivent déjà penser à un mode de garde adapté à leur enfant. Entre la crèche ou une assistance maternelle, le choix est rapidement fait. Mais de nombreux parents qui ont pour habitude de porter leurs enfants se demandent si le changement ne risque pas d’être un peu perturbant.

Le portage va-t-il manquer au bébé ?

Le portage est une habitude qui plait à la plupart des enfants. Qu’il soit effectué par un parent ou une personne tierce, cette technique reste toujours la même et apporte le même confort à l’enfant. Tout comme pour l’allaitement qui peut passer de la mère (allaitement naturel) au biberon (par la garde), le portage peut également passer d’une main à une autre, sans causer d’importants problèmes chez l’enfant.


porte bébé physiologique jpmbb


De plus, les parents qui ont eu l’habitude de porter leur enfant peuvent demander à la personne qui le garde de pratiquer également le portage pendant les temps de garde, ou du moins durant les premières semaines d’adaptation. De nombreux centres de garde pratiquent d’ailleurs le portage, en formant en amont leur personnel.

Et si le courant passe rarement dès le premier contact tant pour les professionnels que pour les enfants, voire pour les parents, il suffit d’un peu de patience ou d’un échange entre les différents acteurs pour y remédier. Il existe même des formations professionnelles visant à instaurer le système de portage au sein des crèches pour rassurer les parents autant que les enfants.

Puis-je faire confiance à une nounou ?

Certains parents éprouvent une certaine réticence à confier la garde de leur enfant à une nounou, une assistante maternelle ou une crèche. C’est souvent le cas des parents qui sont très fusionnels avec leur enfant. Ils appréhendent souvent une conséquence négative sur le comportement de l’enfant envers ses propres parents, une fois qu’il sera habitué à passer du temps avec une autre personne.

Pourtant, il peut arriver qu’un enfant se sente à l’aise tant avec ses parents qu’avec toute autre personne tierce. L’affection qu’il portera à la nounou ne sera jamais la même pour ses parents. D’une certaine manière, les professionnels de la garde d’un enfant sont formés à être à l’aise avec tous les enfants, de sorte que ces derniers se sentent rassurer en leur compagnie. Cela n’enlèvera en rien la joie que bébé pourra ressentir lorsque ses parents viendront le chercher en fin de journée.

Le portage en garderie est-il conseillé ?

De plus en plus de foyers d’accueil pour enfant, crèches, pouponnières, halte garderies et autres types d’assistance maternelle intègrent aujourd’hui le portage de bébé au sein de leur établissement. Cette technique a d’ailleurs tout intérêt à se développer au sein de ces institutions car elle permet de faciliter l’intégration de l’enfant, de répondre à ses besoins de mouvement et de sécurité.

Par ailleurs, porter l’enfant donne aussi la possibilité aux petits explorateurs en herbe de récupérer un peu d'énergie. Souvent, les enfants qui bougent et jouent beaucoup ont du mal à faire une pause même pour quelques petites minutes. Proposer à l’enfant une halte dans les bras ou dans un porte-bébé pour faire une pause, quelques instants au milieu de ses jeux avant de le laisser repartir jouer, lui permet de se requinquer.



jardin d'enfant


Le portage permet également au personnel de rester mobile et accessible pour plusieurs enfants à la fois. Grâce au développement de porte-bébés physiologiques, le portage est devenu une pratique très appréciée dans les crèches. Ces outils de portage assurent un réel confort au bébé en interne que pour les sorties en extérieur. Mais pour mettre en confiance les parents, il convient toujours d’organiser une séance d’informations sur les pratiques d’une institution de garde, notamment concernant le portage.

Quelles limites pour le portage en crèche ?

Pour lever les doutes qui persistent chez la plupart des parents quant à l’aspect émotionnel et la proximité physique que le portage peut produire entre leur enfant et la nounou, il convient toujours d’organiser une séance de partage entre le personnel et ces derniers.

Il s’agit surtout d’informer les parents sur la nécessité de faire confiance aux professionnels de la garde d’enfants, et aussi de conscientiser ces derniers sur l’importance du rôle parental dans l’éducation des enfants. Permettre à l’enfant de passer de ses parents à une personne tierce, c’est aussi l’ouvrir vers un autre horizon, le laisser exploiter le monde à sa manière.

Pour les parents, le portage doit être considéré comme une simple méthode de garde facilitant le travail d’une nounou qui doit souvent s’occuper de plusieurs enfants à la fois. Confier la garde de son enfant à une tierce personne peut se révéler frustrant autant pour les parents que pour l’enfant lui-même.

Néanmoins, avec une bonne préparation physique et psychologique, passer d’une garde maternelle à une assistance peut se faire sans douleur. Les parents doivent en outre voir le portage comme un moyen de se libérer tout en libérant l’enfant lui-même.

Pendant que le porteur le portera sur son dos, il continuera par exemple à observer son environnement, ainsi que les autres enfants qui l’entourent. Il facilite l’éloignement mental qui va leur permettre de développer leur indépendance future. Un grand pas également pour les parents qui vont apprendre progressivement à se séparer de leur enfant. S’il est vrai qu’un enfant a souvent du mal à quitter ses parents, ça l’est d’autant plus pour les parents également.

Voir aussi les articles suivant :

- Avantages et bienfaits du portage ou comment bien choisir son porte-bébé.

Laissez un commentaire

Log in to post comments