Le Chausson en cuir souple… Un produit durable ?

438 Vues 0 Liked

S'il y a une expression très utilisée depuis quelques années, c'est bien « développement durable ». Longtemps utilisée par les spécialistes de l'écologie, cette expression est souvent reprise dans les discours politiques et relayée par la presse. On nous parle de produits durables et développement économique plus saint pour nos écosystèmes. Et les chaussons en cuir alors...

Mais au fait, c'est quoi le développement durable, c'est quoi ?


Le développement durable se résume par cette phrase : « Assouvir ses propres besoins sans compromettre les générations futures d'assouvir les mêmes besoins ». En gros, si l'on fait quelques choses, les générations suivantes devront aussi pouvoir le faire sans contrainte. Nous avons bien une notion de développement (économique, social) et de durabilité dans le temps.


Grenouille dans un étang


Exit donc les énergies fossiles et autres biens provenant de forêt non gérée. Et bien oui, si j'achète une table en bois provenant d'une forêt qui ne sera pas replantée, les générations futures ne pourront pas acheter la même table que moi… Ça, c'est facile à comprendre.

C'est plus difficile à comprendre quand plusieurs factures rendre en compte : transport des matières premières, main d’œuvre, transformation… On a donc un indicateur pour nous mettre sur la voix, c'est le bilan carbone.

Le développement durable est un concept qui allie trois facteurs :
- l'économie
- l'écologie
- le social.

Donc si l'on comprend bien pour durée dans le temps le développement de nos activités doit faire coïncider l'économie, le social et l'écologie.


Schéma du développement durable


Prenons un exemple : « Se nourrir »

J'achète mes aliments dans un supermarché sans faire attention à ce que je mets dans mon caddie. J'y trouve donc les produits issus de l'agriculture conventionnelle (utilisant beaucoup de produits chimiques, voir des OGM). Ces produits sont achetés sur des marchés boursiers, manufacturés dans des pays ou les droits de l'homme sont une vue de l'esprit. Ils arrivent dans les rayons après avoir fait le tour de la planète (avec beaucoup de consommation de pétrole et beaucoup de pertes). Et bien ça ce n'est pas le développement durable.

J'achète mes produits dans une AMAP ou une coopérative. Les produits sont d'origine biologique. Ils sont produits localement ou le plus proche du point de vente et permettent au producteur un revenu juste, calculé avec les acteurs de la chaîne de distribution. Ces lieux sont souvent le siège de rencontres, de discussions, d'échanges et de sources de création de projets. Ça, c'est du développement durable. Ce sont souvent des projets associatifs et participatifs.

Ce sont deux exemples sont diamétralement opposés, mais on voit bien que dans le premier cas le mode d'achat ne profite ni a l'économie, n'est pas écologique et ne favorise aucun échange social.

Le deuxième cas au contraire, profite à l'économie locale. Les produits proviennent d'une agriculture respectueuse de l'environnement (donc écologique). Les échanges, la participation entre les consommateurs crée du lien et donc un tissu social.


Et le chausson en cuir souple alors ?

Comme tous les produits et selon les marques, la conception et la fabrication vont avoir une grande influence sur la durabilité du produit et son empreinte écologique.


Faisons un petit diagnostique avec deux exemples fictifs :

Marque « Petits petons »

Marque « Premier pas »

Économie

Fabriqué en Chine, de multiples intermédiaires.

Fabriqué en Europe, distribué en circuit cours.

Ecologie

Pas de norme environnementale

Produit labellisé

Social

Législation du droit du travail flou.

Condition de travail encadrée par des directives européennes.


Dans ces deux exemples, on voit que la marque « Premiers pas » l'emporte dans un concept de développement durable, plus respectueux de l'homme et de son environnement.

Économie :


Le produit doit profiter équitablement à tous les acteurs de la chaîne de distribution (producteur, grossiste, détaillant).

Écologie :


Le cuir est une matière naturelle, il est réalisé à partir du tannage des peaux d'animaux d'élevage. Les peaux doivent être utilisées sinon, c'est du gaspillage (voir l'article : Faut-il utiliser du cuir pour nos vêtements ? ). Mais attention cependant aux minéraux utilisés pour le traitement des peaux et les conditions de retraitement des bains de coloration. Les cuirs provenant d'Europe sont soumis à des normes écologiques et sanitaires.

Certains cuirs sont tannés avec des produits d'origine végétale. Ces cuirs sont beaucoup plus écologiques, mais se nettoie plus difficilement et sont donc moins durable.

Le chausson en cuir souple est fabriqué dans une matière solide et noble. Il peut être réutilisé par un deuxième voir un troisième enfant. Voici la plus grande plus-valu de ce chausson du point de vue écologique.

Social :


La plupart de nos vêtements sont fabriqués en Asie ou la main d'oeuvre est la moins chère. Les conditions de travail dans certains pays ne sont pas toujours les descentes. Le transport des articles vers l'Europe est énergivore. Les chaussons en cuir n'échappent pas à cette règle et pratiquement toutes les marques font fabriquer leurs produits en Asie.

Cependant certaines marques sont faites en Europe où les conditions de travail sont aussi régies par une législation. Chez Nat-essence, nous proposons des chaussons cuir bébédes chaussons cuir souple adulte de fabrication européenne. Ces produits sont exempts de métaux lourds.



Pourquoi ? Quelle plus-value ?



Et bien, on ne devrait pas se poser la question. Avec un peu d'empathie, on réalise vite que c'est mieux de faire travailler son voisin dans de bonnes conditions. Avec un peu de citoyenneté, on comprend qu'il est préférable de laisser à nos enfants un environnement saint dans une société favorisant les échanges sociaux et le partage culturel.

Blablabla… Bon... admettons que l'on n'y prête pas attention à tous ça. Car ce n'est pas avec une paire de chaussons que l'on va refaire le monde quand même !

Et bien la plus-valu, c'est d'abord un produit plus saint pour les enfants.
Pas de produit chimique dans les chaussons = pas de produit chimique dans la bouche des enfants.

En second lieu, je dirais que c'est le prix. Je remarque que les chaussons en cuir pour bébé sont moins chère chez les petites marques (entre 15 et 20 euros) car les circuits de distribution sont plus court. Les grandes marques proposent souvent des produits autour de 30 euros.

Le test


J'ai réalisé un test en vidéo pour vérifier la solidité de nos chaussons. J'ai tracté une voiture avec mon tracteur et un chausson en cuir souple...




Pour conclure…



Le chausson cuir souple est un objet durable que l'on n'a pas besoin de racheter plusieurs fois. Il produit donc peu de déchet. Fabriqué en Europe avec du cuir lui aussi en provenance d'Europe, il respecte les normes environnementales et les conditions de travail des ouvriers. La marque eko vendu chez Nat-essence est certifié par un label « eco-friendly », car aucun métaux lourds n'est utilisé pour leur fabrication.

Certaines fabrications sont donc dans le concept de développement durable. Elles doivent être valorisées par une certification plus explicite.

Mon conseil, c'est de choisir des chaussons fabriqués en Europe. Contraint a une plus forte législation les fabricants sont plus transparents et plus exigent sur la qualité de leurs produits.

Laissez un commentaire

Log in to post comments