Pourquoi choisir des chaussons en cuir souple pour nos enfants ?

11026 Vues 0 Liked

Pour répondre à cette question, il faut comprendre comment se forme le pied.

Un petit pied qui pousse...

En début de croissance, l'ossature du pied est formée de cartilage. Ce cartilage va être remplacé peu à peu par des os plus rigides. Mais avant l'âge de deux ans, un enfant porte toujours ce cartilage au pied.

Sur les clichés ci-dessous nous pouvons voir la radiographie d'un pied d'homme adulte et celle d'un bébé. Nous pouvons facilement voir l'ossature de cours de croissance chez le nourrisson

Radiographie d'un pied d'homme adulte

radiographie d'un pied de bébé

Cette ossature est partiellement mole et fragile. C'est aussi le cas pour d'autres régions du corps : le crâne par exemple qui présente des régions non ossifiées, les fameuses fontanelles. Les muscles et les tendons se forment à leurs tours autour de cette structure et font le lien avec la jambe autour de la cheville. La voûte plantaire se creuse laissant le corps entier se poser sur un talon et la surface du pied.

La peau grandit au fur et à mesure que le pied croit, assurant ainsi une protection contre les agressions extérieures. Pour croître, les os, les muscles, les tendons et la peau ont besoin d'une grande liberté. En effet, la croissance de ce pied est rapide les premiers mois de l'enfant, mais cette structure est fragile et ne doit pas être contrainte.

On peut facilement faire le parallèle avec une plante qui, en début de croissance va pousser très vite, mais sera aussi très flexible voir cassante. Cette jeune plante va se déformer facilement si elle est contrainte à le faire (tuteur, tressage, palissage…).

Devenue un arbre, cette plante sera solide et sa vitesse de sa croissance sera réduite et sa forme sera difficilement modifiable.

jeune feuille de fougère

Le chausson en cuir souple pour la croissance du bébé.

Pour le pied de bébé, c'est un peu la même chose. S'il est tenu dans une structure rigide, il va prendre la forme de cette structure au lieu de grandir naturellement. C'est pourquoi les psychomotriciens conseillent la motricité libre, c'est-à-dire la marche pied nu ou avec un chausson en cuir souple.

Un pied ça sert à marcher… Et oui un jour ou l'autre il faut se lancer et c'est vers l'âge d'un an que les bébés se mettent à trotter seuls. Le pas est hésitant, les mains en avant pour se rattraper le cas échéant, les enfants vont peu à peu trouver leur équilibre et garder la station verticale propre à l'espèce humaine.

Mais ce n'est pas si simple de trouver son équilibre. Il faut pour cela un maximum d'informations provenant du sol. C'est là que le choix d'un chausson en cuir souple s'impose. La semelle laisse au pied toutes les sensations du sol pour apprendre ce que c'est le sol. L'enfant va appréhender les obstacles, la pente du sol, sa dureté, sa température…

chausson cuir souple porté par un enfant et vue de profil

Des chaussures en cuir souple pour les plus grands.

Les chaussures en cuir souple sont quant à elles la continuité des chaussons. Elles permettent de garder une souplesse au niveau de la voûte plantaire et une cheville bien musclée.

On vous avait dit qu'il fallait une chaussure bien rigide qui tienne bien la cheville ? Et maintenant on vous dit le contraire ? C'est vrai que dans certains cas une chaussure solide qui tient la cheville est utile, mais le pied doit d'abord être formé et correctement musclé. Contraindre le pied dans une chaussure trop rigide, revient à mettre un tuteur à une jeune plante alors qu'elle n'en a pas besoin. Garder à l'esprit qu'un pied doit pouvoir se mouvoir au maximum pour être souple et musclé, sinon… attention à l'entorse.

Laissez un commentaire

Log in to post comments