Comment calmer les pleurs de bébé ?

38402 Vues 0 Liked

Loin d'être un spécialiste des glandes lacrymales, je peux tout de même vous parler de mon expérience avec les larmes de bébé. Et oui parce que moi, j'ai eu un bébé qui pleurait, pleurait et pleurait encore ! 

Lors de l'accouchement, auquel j'ai assisté, après le premier cri de mon fils, la sage-femme s'étonna : « Il n'est pas encore sorti du ventre de maman qu'il pleure déjà. Il est plein de vie votre enfant ». M'ouais… Je me suis bien douté que derrière l'expression « plein de vie », papa allait en prendre « plein l'oreille »… Et ce fut le cas !



Bébé, nouveau-né qui pleure.


Alors pourquoi le bébé pleure-t-il ?  

C'est sa façon de s'exprimer et il n'a que ça. Loin de pouvoir s'exprimer par des mots ou des gestes, le bébé crie. Il crie quand il a faim, quand sa couche est souillée, quand il est fatigué, quand il est malade, quand il a peur... Enfin bref, dès que quelque chose ne va pas. 

Mon enfant était sujet à des coliques, avait du mal à s'endormir ou encore avait mal aux gencives lors de la poussée des dents. 

Que des choses banales et très normales, sauf que monsieur avait décidé de nous le faire partager à très haute fréquence et avait besoin que l'on s'occupe de lui.


deux oiseaux dans un nid qui crie car ils ont faim



Les bébés pleurent-ils tous de la même manière ? 

Question bête… Car ce ne sont pas des robots fabriqués en série. Tous les enfants ont leurs propres caractères. Certains vont s'exprimer (et donc pleurer) plus que d'autres ou de façon plus intense. Rien de plus énervant que de voir celui des autres, tout mignon dans son cosy, ne sortant jamais un hurlement, lorsque vous passez plusieurs heures par jour à bercer le vôtre afin d'atténuer les décibels. 

Mon fils s'exprimait donc beaucoup et c'est toujours le cas. Cela fait partie de son caractère et je m'aperçois que s'il pleurait lorsqu'il était bébé, il est toujours très communicatif aujourd'hui. Comme lorsqu'il n'était qu'un nourrisson, il s'exprime de façon très ouverte sur ce qui lui pose un souci. 

Je pense qu'il a compris que les problèmes se résolvent souvent par la communication.


Bébé allongé qui pleure



Que faire lorsque son bébé pleure ?  

Tout d'abord, n'oubliez pas que les parents, c'est vous. Et vous savez ce qui est bien pour votre enfant. Évitez les clichés et n'écoutez pas les « bons conseils » de ceux qui n'ont jamais vécu cette situation : « Les enfants, il faut les laisser pleurer », « il fait des caprices, les enfants sont malins ». C'est ça… Des caprices à trois mois… Le malin est en lui… Ce n’est pas avec ça qu'on va trouver une solution.


Voici quelques suggestions tirées de mon expérience : 

- Éliminez toutes les causes physiologiques et entourez-vous de spécialistes de la petite enfance (pédiatre, ostéopathe…). Des problèmes digestifs peuvent être détectés, ou des tensions du corps après l'accouchement.



- Prenez votre enfant dans les bras ou en écharpe de portage et bercez-le. Le fait de marcher avec lui peut l'apaiser et l'aider à s'endormir.

- Les massages procurent un bien-être. Massez-lui la tête, le dos, les pieds et surtout le ventre. Votre bébé doit sentir que vous êtes là et que vous le protégez.

- Parlez-lui et dites-lui des choses qui le rassurent. Chantez. - Jouez avec lui, il a peut-être besoin d'être stimulé par le jeu.

- Sortez quelques minutes pour prendre l'air. Ça fait du bien à tout le monde !

- Dans les cas extrême ou le bébé pleure, car il n'arrive pas à s'endormir, faites un tour en voiture. Si possible avec un véhicule dont les suspensions sont assez dures… C'est radical pour s'endormir.


Chat roux et blanc qui pleure, qui miaule


L'engrenage. 

Après une bonne nuit sans sommeil, des hurlements pleins les oreilles et un patron qui vous dit : « Et ta femme, elle ne peut pas s’en occuper ! », vous êtes un peu contrarié ? Moi aussi. 

Tous ces pleurs peuvent finir par vous fatiguer et vous rendre irritable. Le bébé va vite sentir qu'il y a de l'orage dans l'air et ça ne va pas s'arranger. De son coté, il peut aussi être très fatigué et encore plus sensible.  Pour moi, c'est cette situation qu'il faut éviter. 

Mon conseil, c'est de vous reposer sur une tierce personne, un proche par exemple. Une personne qui a du recul, qui a eu des enfants, peut être une aide précieuse. Confier la garde de son enfant à quelqu'un, quelques heures ou toute une journée, vous permettra de vous reposer, de vous retrouver en tant que couple avec votre conjoint. Les solutions se trouvent plus facilement lorsque l’on a la tête froide. Vous verrez aussi si votre enfant se comporte de la même manière avec cette personne.  Prenez du recul et apprenez à relativiser. Votre bébé est en bonne santé et vous êtes de supers parents !

Pour le reste, ce ne sont que quelques pleurs qui disparaîtront dans quelques semaines.

Pour finir sur une note drôle et émouvante, voici la vidéo d'un bébé qui pleure lorsque sa mère chante.

Laissez un commentaire

Log in to post comments