Des couches lavables pour réduire nos déchets

594 Vues 0 Liked

Il y a quelques mois j'ai participé à une expérience sur la réduction des déchets à l'initiative de Centre Morbihan Communauté.

Cette collectivité regroupe 19 communes dont Pluméliau où se situe le siège et le magasin de Nat-essence.

1. Le protocole


Centre Morbihan Communauté s'est engagé dans une politique de réduction des déchets avec la mise en place d'un tri sélectif, mais aussi une recherche de la réduction des déchets à la source. Et devinez quoi ? Il paraît que les couches sont une source importante de déchets. Mais il a fallu calculer.

Poubelle

Trois assistantes maternelles se sont portées volontaires pour essayer les couches lavables avec dix enfants pendant un mois. Les parents des enfants étaient évidemment au courant et volontaires pour ce test.

À titre comparatif avec les couches jetables, elles ont quantifié leurs déchets résultant des changes.

Elles ont utilisé pendant deux semaines des couches jetables, puis, pendant deux semaines, des couches lavables.

Voici les informations qu'elles ont dû récolter :

  • - Le poids de leurs déchets,
  • - Le nombre de couches utilisées
  • - Le temps de changer une couche
  • - Le temps entre 2 changes


    balance


Nat-essence est distributeur de couches de la marque Hamac. Nous avons donc vendu des couches et des accessoires. Nous avons réalisé un accompagnement pour la mise en place de ces couches. Car la prise en main n'est pas évidente pour tout le monde et il est préférable d'avoir un référent à qui l'on peut poser des questions.

Deux modèles ont été utilisés : la marque HAMAC (kit acheté par CMC) et le modèle TE1 de l’ex-association Marmoused que les assistantes maternelles ont acheté.


2. Les résultats


2.1. Le bilan quantitatif


Le nombre de jours d'accueil des enfants était différent sur les périodes de deux semaines d'utilisation des différents types de couches (jetables et lavables). De ce fait, les résultats suivants relatent des déchets produits pour un enfant pendant 65 jours d'accueil.



Couches jetables :

  • - 29.5kg pour l’équivalent de 65 j d’accueil
  • - 188 couches pour l’équivalent de 65 j d’accueil
  • - 29.5 kg pour l’équivalent de 20 enfants accueillis (10 enfants x 2 semaines)


Couches lavables :

  • - 11.8 kg pour l’équivalent de 55 jours d’accueil
  • - L’équivalent de 110 couches utilisées pour l’équivalent de 55 j d’accueil
  • - 11.8 kg pour l’équivalent de 17 enfants accueillis
Couches jetables Couches lavables
Quantité de déchets sur deux semaines 29.5 kg 11.8 kg
Quantité de déchets * par enfant par jour 1.475 kg/enft/jour 0.694 kg/enft/jour
Prix de revient des couches 0.35€/couche Pampers Environ 40€
(couche + voile + absorbant)
Nombre de couches utilisées sur deux semaines 188 Elles ont utilisé l’équivalent de 110 couches


* déchets : couches jetables, lingettes et coton.


2.2. Bilan qualitatif



L'expérience des assistantes maternelles est positive, car elles continuent aujourd'hui à utiliser ces couches lavables. L'installation s'est déroulée sans difficulté mise à part quelques points de vigilance (un enfant malade, une erreur de taille).

Ces personnes étaient volontaires et engagées dans une démarche de réduction de leurs déchets ce qui facilite la mise en place d'une telle expérience.

Elles relatent tout de même de quelques points sensibles :

  • - Le lavage des couches serait plus pratique à 60°C. Il existe des modèles chez Hamac, mais qui n'ont pas été utilisés dans l'expérience.

  • - L'utilisation des couches lavables nécessite une organisation : lavage, séchage parfois long, stockage, mise en place des absorbants à faire en début de journée, changement de marque de lessive.

  • - Utilisation de plus d'eau

  • - Réorganisation de la salle de bain : poubelle dédiée aux couches lavables

  • - Risques d'odeur

  • - la qualité de la prise en charge de l’enfant n’est pas modifiée (le temps de prendre de nouvelles habitudes).


    poussin


Les assistantes maternelles qui ont refusé d'expérimenter parlent d'une crainte de passer trop de temps autour d'une tâche ménagère supplémentaire, et donc d'avoir moins de temps pour les enfants. Elles parlent d'un confort des couches jetables qu'elles ne veulent pas perdre.

À l'issue de ce test, on peut dire que le service aux enfants reste le même. Le temps alloué à l'apprentissage, aux jeux, à l'éveil… reste inchangé.


3. Conclusion


Les résultats sont positifs et encourageants :

  • - 50 % de déchet en moins. On passe de 1,475 Kg à 0,694 Kg par jour et par enfant.

  • - 50 % d'économie sur l'achat des couches. Même si ça ne se voit pas très bien dans cette étude, les couches jetables reste nettement plus chers sur une période de deux ans.

  • - Le service aux enfants reste le même.


    Croissance verte


La réduction de ces déchets peut aussi aller plus loin avec l'utilisation de lingettes lavables et la suppression de la première couche du matin, car les enfants arrivent chez leurs nounous avec une couche jetable.

Source : Centre Morbihan Communauté.

Laissez un commentaire

Log in to post comments